« Aucun produit espagnol, européen ou chinois » ne passera par Sebta

« AUCUN PRODUIT ESPAGNOL, EUROPÉEN OU CHINOIS » NE PASSERA PAR SEBTA

Si le Maroc autorise l’ouverture d’une douane commerciale à la frontière de Tarajal, seuls les produits marocains seraient convoyés vers la ville occupée de Sebta, selon des sources de la Direction régionale des douanes marocaines.




Abordant la question, un haut responsable de la direction régionale des douanes de Tétouan a reconnu que si la douane commerciale venait à être installée à Sebta, elle servirait uniquement au trafic de marchandises marocaines du Maroc vers la ville autonome occupée, fait savoir Ceuta Ahora.

Les ministres des Affaires étrangères de l’Espagne et du Maroc ont annoncé la semaine dernière la « normalisation » totale des trafics frontaliers terrestres et maritimes des personnes et des biens à partir de janvier 2023.

Dans le cadre de la reprise de leurs relations, les deux pays ont évoqué la réouverture de la douane commerciale de la ville occupée de Melilla, fermée depuis août 2018 par le Maroc, et l’ouverture d’un nouveau bureau de douane à la ville occupée de Sebta.

L’Espagne va démarrer bientôt des travaux de réaménagement de la frontière de Tarajal en vue de l’implantation du bureau de douane commerciale, a assuré la source marocaine.




La même source marocaine a souligné que seulement les petites marchandises comme le poisson et divers produits « made in Morocco » seront autorisées à passer cette frontière à destination de la ville autonome occupée de Sebta.

Aucun produit espagnol, européen ou chinois ne passera par cette douane pour entrer au Maroc, insiste le haut responsable de la douane marocaine.

Ce dernier explique que toutes les importations de produits en provenance d’Espagne ou de toute autre origine doivent passer par Tanger.

Si ce modèle de douane est mis en place au préside occupé de Sebta, il est clair qu’il ne profiterait pas au développement économique de la ville autonome occupée.

Les pourparlers se poursuivent entre les autorités des deux pays pour parvenir à une solution bénéfique pour tous.