Les avocats marocains, espagnols et israéliens font chuter les prix en Europe

LES AVOCATS MAROCAINS, ESPAGNOLS ET ISRAÉLIENS FONT CHUTER LES PRIX EN EUROPE

En raison de l’augmentation sans cesse croissante des productions du Maroc, d’Espagne et d’Israël, les prix de l’avocat ont chuté sur le marché européen de l’avocat.




Un troisième été marqué par la baisse des prix de l’avocat.

Il fallait débourser huit euros cinquante en moyenne au lieu de douze euros pour acheter le carton de quatre kilogrammes cet été.

Même constat l’hiver dernier, où les prix ont connu une baisse énorme depuis une dizaine d’années à cause notamment de l’accroissement des productions du Chili, de la Colombie, du Mexique, mais aussi d’Israël, d’Espagne ou du Maroc, fait savoir RFI.

Si les producteurs ne diminuent pas leurs volumes, les prix vont poursuivre leur baisse. Eric Imbert, chercheur au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) note toutefois une avancée positive.

Il ressort de ses explications que le fond du marché est excellent.

Depuis une dizaine d’années à l’échelle mondiale, le marché de l’avocat connaît une croissance à deux chiffres, soit environ 12%/an.

En revanche, le commerce des autres fruits n’augmente que de 2%/an environ.