Israël vendra-t-il son système de défense aérienne Spyder au Maroc ?

ISRAËL VA-T-IL VENDRE SON SYSTÈME DE DÉFENSE AÉRIENNE SPYDER AU ROYAUME DU MAROC ?

Israël a accepté de vendre Spyder, un système de défense aérienne avancé aux Émirats arabes unis. Le Maroc pourrait être le prochain client.




Israël a approuvé la demande des Émirats arabes unis au milieu de l’été et leur fournira le système Spyder, fabriqué par la société de défense israélienne Rafael Advanced Defense Systems, rapporte Reuters.

Le Royaume du Maroc qui est aussi l’un des pays arabes avec lequel il a normalisé ses relations pourrait être le prochain client.

Depuis le rapprochement entre les deux pays, Rabat multiplie ses commandes d’armes israéliennes.

En 2021, il a acquis le drone « Harop » auprès de Israel Aerospace Industries (IAI), le premier groupe aéronautique public israélien (civil et militaire), ainsi que le système antiaérien Barak MX.

De quoi faire paniquer l’Algérie qui a rompu ses relations avec son voisin de l’Est.




Le système Spyder fabriqué par la société de défense israélienne Rafael Advanced Defense Systems, (Surface-to-air Python and Derby) est un système d’armes anti-aérien de conception israélienne, basé sur un châssis de camion Tatra ou Mercedes entre autres.

Le système d’armes anti-aérien est composé de deux types de missiles surface-air, le Python 4 et le Derby. Spyder « est capable d’engager des avions, des hélicoptères, des véhicules aériens sans pilote, des drones et des munitions guidées de précision à courte portée, à basse altitude et à moyenne altitude ».

Il « peut défendre aussi bien des objectifs fixes, que des objectifs mobiles. Il est aussi équipé contre les menaces chimiques et biologiques ».