Sahara marocain: un média du Polisario accuse l’Espagne de suivre les directives du Maroc

SAHARA MAROCAIN: UN MÉDIA DU POLISARIO ACCUSE L’ESPAGNE DE SUIVRE LES DIRECTIVES DU MAROC

Une fois n’est pas coutume, les officiels algériens et les médias algériens n’ont pas commenté les précisions du ministre espagnol des Affaires étrangères sur la position de son gouvernement sur la question du Sahara occidental.




Ce silence a été comblé par une publication en ligne, très proche du groupe séparatiste armé qui se fait appeler « Polisario », qui accuse le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares d’avoir agi, dans l’interview accordée au quotidien espagnol hispanophone La Razón, sur ordres du Maroc. Pour rappel, le chef de la diplomatie espagnol a réitéré que «la position de l’Espagne (sur le Sahara marocain) est clairement exprimée dans la Déclaration conjointe hispano-marocaine du 7 avril. Là-dessus, il n’y a pas le moindre doute». Le texte a été publié le 7 avril au terme du sommet qui a été tenu le même jour à Rabat entre le Roi du Maroc Mohammed VI et le Président du gouvernement d’Espagne Pedro Sánchez.




Le Royaume d’Espagne a reconnu «l’importance de la question du Sahara pour le Maroc ainsi que les efforts sérieux et crédibles du Royaume du Maroc dans le cadre des Nations unies pour trouver une solution mutuellement acceptable». L’Espagne a également considéré «l’initiative marocaine d’autonomie, qui a été présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, la plus réaliste et la plus crédible pour la résolution de ce différend». Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune avait aussitôt annoncé une évolution de la position du gouvernement espagnol sur la question du Sahara, estimant que «l’Espagne a commencé à revenir à la décision européenne sur la question du Sahara occidental».



L’Espagne à l’Algérie: pas de changement de position sur le Sahara marocain