Une Espagnole de 88 ans condamnée pour racisme envers une Marocaine

UNE ESPAGNOLE DE 88 ANS CONDAMNÉE POUR PROPOS RACISTES ENVERS UNE MAROCAINE

Le tribunal de Pravia (Asturies) a condamné une femme de 88 ans à six mois de prison et à payer une amende de 720 euros pour avoir tenu des propos racistes envers une jeune femme d’origine marocaine qui portait le voile dans le centre de santé de la ville.
^



La Marocaine, qui a porté plainte, était accompagnée au moment des faits d’une autre jeune femme que l’octogénaire a également méprisée, selon les témoignages de ces dernières. Toutes deux ont déclaré au tribunal qu’elles se seraient contentées d’un « pardon, parce qu’il n’était pas nécessaire d’en arriver là. Mais personne ne l’a fait ». La victime dit avoir vécu un moment « très douloureux » et a dénoncé les propos racistes de la femme de 88 ans. « Ici, vous n’avez pas à mettre le voile. Si vous voulez le mettre, allez dans votre pays… Vos hommes ou vos maris vous menacent.




Ils vous menacent pour que vous n’enleviez pas votre voile », a-t-elle lancé à la Marocaine et son accompagnatrice, fustigeant aussi le fait qu’elles soient prises en charge dans le centre de santé. Le parquet avait requis un an de prison et une amende de 1 726 euros contre l’accusée, peine qui a été réduite après l’accord conclu entre l’avocat de la défense et le procureur. Lequel accord implique que l’accusée reconnaisse les faits, ce qu’elle a fait après quelques réticences. L’octogénaire souffrait de problèmes d’audition et était assistée à la barre par son fils.