Espagne: un Marocain qui a renversé 9 personnes risque 57 ans de prison

UN MAROCAIN RISQUE 57 ANS DE PRISON POUR AVOIR RENVERSÉ 9 PERSONNES EN ESPAGNE

Le procès du Marocain M.H.B, accusé d’avoir foncé avec sa voiture 9 sur personnes à Yunquera de Henares (Castille-La Manche) le 26 mars 2021, s’est ouvert. Le parquet a requis contre lui 57 ans de prison pour tentative d’homicide sur les neuf victimes et un crime de conduite imprudente.




Depuis ce mardi matin, les témoins se succèdent à la barre dans le cadre de ce procès qui se déroule en procédure ordinaire. L’accusé a déclaré que ce jour-là, il était allé chez le médecin parce qu’il se sentait mal. Ce dernier lui a prescrit un médicament et il est rentré chez lui, avant de sortir à nouveau sans raison. « Je ne me souviens de rien », a-t-il soutenu, précisant qu’il a retrouvé ses esprits après son arrestation par la Garde civile. La défense du Marocain avance qu’il pourrait souffrir d’une maladie mentale, de schizophrénie plus exactement, et qu’il ne suivait pas de traitement au moment des faits. L’accusé est né au Maroc en 1973 et il n’a pas de casier judiciaire.




L’accusé à bord de son véhicule de marque SEAT, conduisait ce jour-là « d’une manière provocante et agressive », a expliqué le parquet dans l’acte d’accusation. Il a failli renverser des piétons dans la rue El Santo de Yunquera, puis, poursuivant sa course folle, a foncé sur deux autres piétons qui marchaient tranquillement sur le trottoir. Arrivé à hauteur d’un café, il accélère brusquement en direction des clients qui étaient assis à la terrasse dans l’intention « de causer leur mort », estime le parquet qui est convaincu que l’accusé était « pleinement conscient des conséquences de sa conduite extrêmement dangereuse sur la vie » des clients du bar. Le Marocain a continué sa route à vive allure.




Le Marocain a continué à rouler jusqu’à atteindre la rue Real où se trouve la terrasse d’un autre bar. Là, il a foncé sur les clients assis à la terrasse, traînant l’un d’eux sur plusieurs mètres et renversant un autre, avant de finir sa course contre une borne Après ces dégâts, l’accusé est sorti du véhicule et a pris la fuite, mais il a été intercepté par deux passants qui ont réussi à le retenir jusqu’à l’arrivée de la Garde civile qui a procédé à son arrestation. Pour les dommages causés aux victimes, le parquet demande le paiement par l’accusé d’une amende de 464 247 euros. En tout, 16 témoins ainsi que quelques experts ont été convoqués pour cette audience.