Championnat d’Afrique d’haltérophilie: 99 médailles dont 35 en or pour le Maroc

CHAMPIONNAT D’AFRIQUE D’HALTÉROPHILIE : 99 MÉDAILLES DONT 35 EN OR POUR LE MAROC

Le Maroc a décroché 99 médailles, 35 en or, 47 en argent et 17 en bronze, lors du championnat d’Afrique d’haltérophilie (juniors et cadets), organisé du 23 au 30 septembre à Casablanca.




L’équipe nationale des juniors a occupé la première place au classement, avec 21 médailles, devançant les équipes libyenne et camerounaise.

Quant à l’équipe nationale féminine, elle a été également classée première dans les catégories (juniors et cadets) avec un total de 54 médailles (21 en or, 28 en argent et 5 en bronze), tandis que les équipes égyptienne et tunisienne ont complété le podium. Pour ce qui est des cadets, ils ont remporté 24 médailles, se classant deuxièmes derrière l’équipe libyenne.

À noter que le Maroc a participé à cette manifestation sportive continentale avec 37 haltérophiles (catégories juniors et cadets), 20 dans l’équipe masculine et 17 dans l’équipe féminine.




Ce championnat a connu la participation d’haltérophiles représentant, outre le Maroc, la Libye, le Cameroun, la Tunisie, l’Afrique du Sud, l’Île Maurice et l’Ouganda.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur technique de la Fédération royale marocaine d’haltérophilie, Mohamed Nehassi, a estimé que la participation des équipes nationales à ce championnat a été un franc succès eu égard au niveau technique dont ont ont fait montre les haltérophiles marocains, notamment en présence d’athlètes issus de pays leaders dans cette discipline comme l’Egypte, la Libye et le Cameroun.

Il a relevé que les objectifs fixés par la Fédération lors de cette édition étaient de monter sur le podium et de battre des records nationaux et africains dans l’arraché et l’épaulé-jeté.




Le directeur technique de la Fédération royale marocaine d’haltérophilie, Mohamed Nehassi, a noté que plusieurs haltérophiles marocains ont réussi à battre ou à améliorer leurs records personnels, à l’instar de Maha Fajr Al-Islam, première marocaine à décrocher une médaille de bronze lors du championnat du monde (-20 ans) tenu en mai dernier en Grèce, Rkia Sabihi et Bilal Benomar, entre autres.

Ce championnat d’Afrique d’haltérophilie constitue, également, une importante étape préparatoire pour les haltérophiles nationaux à l’horizon de la participation au championnat du monde d’haltérophilie qui se tiendra en décembre prochain en Colombie, a conclu le directeur technique de la Fédération royale marocaine d’haltérophilie Mohamed Nehassi.