France: Gérald Darmanin heureux de l’arrestation de Hassan Iquioussen en Belgique

FRANCE : GÉRALD DARMANIN HEUREUX DE L’ARRESTATION DE HASSAN IQUIOUSSEN EN BELGIQUE

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Moussa Darmanin s’est réjouit de l’interpellation en Belgique de l’imam marocain Hassan Iquioussen.




«Je me réjouis que M. Iquioussen ait été interpellé aujourd’hui par les services belges, que je remercie très sincèrement», a réagi le ministre français de l’Intérieur Gérald Moussa Darmanin au micro de l’AFP depuis la Guyane, où il s’est déplacé à l’occasion des Assises de la sécurité organisées à Cayenne.

«Désormais il s’agit d’une coopération judiciaire entre la justice belge et la justice française.

À la fin de cette procédure judiciaire, il y aura une procédure administrative.

M. Iquioussen sera mis en centre de rétention administrative et sera expulsé vers son pays d’origine», a-t-il ajouté, après l’arrestation d’Hassan Iquioussen par les forces de l’ordre belges, la veille, près de Mons.

En juillet, le ministre français de l’Intérieur avait annoncé sur Twitter que l’imam marocain va être «expulsé du territoire français».




Le ministre français de l’Intérieur accuse l’imam marocain Hassan Iquioussen de tenir un discours «haineux à l’encontre des valeurs de la France, contraire aux principes de laïcité et d’égalité entre les femmes et les hommes».

L’expulsion a toutefois été bloquée par le Tribunal de Paris début août. Le même mois, le Conseil d’État s’est penché sur la question avant de valider l’expulsion, mais Hassan Iquioussen a exécuté lui-même l’Ordre de quitter le territoire français (OQTF).

Début septembre, un juge d’instruction de Valenciennes (Nord) délivre un mandat d’arrêt européen contre l’imam marocain, considéré comme en fuite après la validation de son arrêté d’expulsion.

L’imam est finalement arrêté en Belgique.

Il pourrait être extradé en France pour être expulsé de France.