Le Maroc pourrait taxer les superprofits des distributeurs pétroliers

LE MAROC POURRAIT TAXER LES SUPERPROFITS DES DISTRIBUTEURS PÉTROLIERS

Sur recommandation du Conseil de la concurrence, le gouvernement marocain envisage d’inclure dans le projet de loi de finances 2023, l’instauration d’une taxe exceptionnelle sur les superprofits des distributeurs de produits pétroliers.




« Le gouvernement va examiner cette recommandation qui est conforme aux idées du gouvernement en matière de soutien au pouvoir d’achat des citoyens », a affirmé le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement, et Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas.

Mustapha Baïtas a souligné que « bien avant cette recommandation, le ministre délégué au Budget, Fouzi Lekjaa, avait déclaré devant la commission parlementaire de l’économie et des finances que le gouvernement était en train d’étudier les moyens d’instaurer une taxe sur les superprofits ».

Avant le Conseil de la concurrence, la mise en place de cette taxe sur les superprofits des distributeurs de produits pétroliers avait été plusieurs fois réclamée par les députés de l’opposition.