Maroc: de nouveaux projets pour renforcer le « Made in Morocco »

MAROC : DE NOUVEAUX PROJETS POUR RENFORCER LE « MADE IN MOROCCO »

Le Maroc poursuit sa marche vers la souveraineté industrielle. Mardi dernier, le gouvernement a procédé au lancement du 4ᵉ lot d’opportunités d’investissements, initiées dans le cadre de la banque à projets. Au total, 275 nouveaux projets ont été approuvés avec à la clé 67 000 emplois.




Plus précisément, « 96 nouvelles fiches/ projets ciblés viendront enrichir la Banque à projets, composée de 275 projets, et l’élargir pour intégrer la dimension de la souveraineté industrielle, sanitaire et alimentaire, conformément aux Hautes orientations royales », a indiqué le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzouz.

Ces différents projets concernent les secteurs de « l’eau, les médicaments, les dispositifs médicaux, les intrants alimentaires, la valorisation industrielle des ressources agricoles, les emballages et équipements et les machines », a-t-il souligné, ajoutant que l’objectif est de « capitaliser sur les acquis du Maroc pendant la pandémie.




L’objectif et de donner aux grands potentiels dont ont fait preuve les opérateurs industriels, l’occasion d’aller plus loin et d’innover encore plus. »

D’un investissement de 16 milliards de dirhams, ces nouvelles opportunités pourraient générer 67 000 emplois et un chiffre d’affaires global de près de 28 milliards de dirhams, a-t-il poursuivi.

Lancée il y a deux ans, la banque à projets est un dispositif qui se renforce désormais avec la charte de l’investissement.

À cette date, 1179 projets d’investissement, dont 87% à capital marocain, ont été identifiés par la banque à projets dans les 12 régions du Royaume du Maroc, précise-t-on.