Boxe: retour victorieux sur le ring du Belgo-marocain Anas Messaoudi

BOXE: RETOUR VICTORIEUX SUR LE RING DU BELGO-MAROCAIN ANAS MESSAOUDI

Après sept mois d’absence sur le ring, le Belge d’origine marocaine Anas Messaoudi est de retour. Il a remporté, samedi à Anderlecht, le 14ᵉ combat de sa carrière professionnelle face au Russe Andrey Maik, lors du 7ᵉ gala « All Eyez on Brussels » organisé par Yassine Maatala.




Anas est apparu sur le ring arborant un short portant le prénom du boxeur Lay Kalenga, dont le décès a été un choc pour tous ceux qui le connaissaient. Par cette victoire, Anas Messaoudi tenait en présence des proches et familles de son ami, à honorer sa mémoire.

Le combat a eu lieu au Hall des Sports de l’ULB Erasme, et c’est au bout de huit rounds qu’il a remporté aux points (80-72, 79-73, 79-73) face au Russe Andrey Maik, à qui il vient d’infliger une deuxième défaite, rapporte la Dernière heure.

« Je suis content de ma prestation parce que ce Russe incarnait quand même un gros challenge en face, il a acquis beaucoup d’expérience chez les amateurs, et il travaillait vraiment tout le temps. Il s’est montré très actif.

Je l’ai touché deux ou trois fois très durement, il était proche du K.O. mais il est revenu chaque fois. Je considère que c’est une belle victoire », a déclaré Anas Messaoudi à la fin du combat.




Gagner n’a pas été une mince affaire pour le boxeur qui reconnait avoir combattu un adversaire méthodique et très talentueux. « Je pense qu’il m’avait bien étudié. Dès que je m’approchais, il se refermait très vite sur lui-même.

Mais ce sont des combats comme celui-ci qui me font progresser. Je ne m’attendais pas à devoir boxer à un rythme aussi élevé, à devoir rester attentif en permanence. Mais j’étais très bien préparé », souligne le boxeur âgé de 28 ans.

Anas Messaoudi ne se laisse pas abattre par les problèmes judiciaires que rencontre depuis quelques semaines son frère Nabil Messaoudi, soupçonné de séquestration et de tentative d’homicide. « J’espère disputer un titre international en dix rounds en décembre, c’est ce qui a été convenu.

Je suis 35ᵉ mondial et j’ai envie de continuer à progresser dans les mois à venir et, pourquoi pas, de saisir toute bonne opportunité », a-t-il conclu.