Maroc-Algérie: bataille en vue pour organiser la CAN 2025

MAROC-ALGÉRIE : RUDE BATAILLE EN VUE POUR L’ORGANISATION DE LA CAN 2025

La Confédération africaine de football (CAF) a retiré l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football 2025 (CAN 2025) à la Guinée qui ne dispose pas d’infrastructures aux normes pour abriter la compétition. La concurrence s’annonce désormais rude entre le Maroc et l’Algérie.




En déplacement en Algérie pour le tirage au sort du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) des locaux prévu en janvier dans le même pays, le président de la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé le retrait de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football 2025 (CAN 2025) à la Guinée.

Le Maroc, l’Algérie, l’Afrique du Sud et l’Égypte sont les pays susceptibles de remplacer la Guinée. Samedi, les autorités égyptiennes ont annoncé qu’elles n’étaient pas intéressées par l’organisation de la CAN 2025. Le pays avait organisé l’édition 2019 de la compétition africaine.

Selon toute vraisemblance, le Maroc annoncera officiellement sa candidature dans les prochains jours.




Le Maroc traîne un mauvais passé dans l’organisation de la compétition qui pourrait le défavoriser.

Devant abriter la CAN 2015, il s’est désisté deux mois avant le coup d’envoi pour raison sanitaire (épidémie d’Ebola), obligeant la CAF à désigner la Guinée Équatoriale pour le remplacer.

Cette décision du Maroc lui a valu une longue suspension de la compétition, qui a fini par être levée en 2021.

La candidature du Maroc pour organiser la CAN 2025 s’inscrit dans l’ordre des choses.

Le Maroc dispose des infrastructures sine qua non pour l’organisation des grandes manifestations sportives internationales.

En effet, le Maroc a prouvé sa capacité à abriter, dans les meilleures conditions, de grands événements continentaux et internationaux.




Le succès du Maroc en matière d’organisation a été mis en exergue par les hauts responsables étrangers, dont le président de la Fédération internationale de football association (FIFA) Giovanni Vincenzo Infantino dit Gianni Infantino et le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe.

L’Algérie, quant à elle, est très intéressée par l’organisation de la CAN 2025, vu qu’elle n’a abrité aucune compétition depuis 1990.

Le pays est sur le point d’inaugurer quatre grands stades modernes et a déjà réhabilité d’autres infrastructures.

La concurrence s’annonce rude entre les fédérations des deux pays pour arracher l’organisation du tournoi.