Marrakech: enquête sur un trafic de cocaïne dans des boîtes de nuit

MARRAKECH: ENQUÊTE SUR UN TRAFIC DE COCAÏNE DANS DES BOÎTES DE NUIT

Suite à l’arrestation d’un videur en possession de sachets de cocaïne à Marrakech, la police a lancé une enquête, sous la supervision du parquet. Il est soupçonné d’appartenir à un réseau de trafic qui opère dans des boîtes de nuit de la ville.




L’interpellation du suspect est intervenue au cours d’un contrôle effectué par des agents de police dans une boite de nuit située non loin du centre-ville, rapporte Assabah, précisant que l’individu avait en sa possession deux petits sachets de cocaïne. Au cours de son interrogatoire, l’homme a prétendu que la drogue était destinée à sa consommation personnelle. Interpellé, il est soupçonné d’appartenir à un réseau de trafic de cocaïne opérant dans les boîtes de nuit de Marrakech. D’ailleurs, cette opération fait suite à une première qui a conduit à l’arrestation d’un client de l’établissement qui détenait un gramme de drogue.




Le client de l’établissement qui possédait un gramme de cocaïne a été interrogé, il a vite avoué s’en être procuré auprès du même suspect, le videur, tout en citant le nom de l’établissement impliqué. Une fouille du domicile du videur a permis de saisir pas moins de 232 grammes de cocaïne. Les policiers ont également retrouvé une balance qui est destinée à peser la drogue, ce qui prouve, selon la police, qu’il la vendait lui-même aux clients de la discothèque. Le mis en cause a été placé en garde à vue en attendant la fin de l’enquête menée par la justice et l’identification des autres personnes impliquées.