Trafic de stupéfiants: le bras droit de Fikri Amellah arrêté à Malaga

TRAFIC DE STUPÉFIANTS: LE BRAS DROIT DE FIKRI AMELLAH ARRÊTÉ À MALAGA

La Garde civile a arrêté à Malaga le bras droit de Fikri Amellah, le trafiquant de drogue d’origine marocaine arrêté à Barcelone en décembre dernier et accusé d’avoir fourni de la drogue aux clans du détroit de Gibraltar.




Une dizaine de personnes dont le bras droit de Fikri, également de nationalité marocaine, ont été arrêtés lors d’une opération menée par l’Unité centrale opérationnelle (UCO) de la Garde civile à Malaga et à Barcelone, ont indiqué des sources de l’enquête à l’agence de presse privée espagnole Europa Press. Depuis l’arrestation de Fikri en décembre dernier, le réseau criminel est resté toujours actif et est directement lié à l’introduction de cinq tonnes de résine de cannabis et à l’introduction de quatre tonnes de cocaïne, précisent les mêmes sources.




Elles ajoutent que le réseau aurait été aussi responsable des expéditions de drogue des clans du « Messi du haschich » et de « Los Castaña ». Recherché par Europol et par la police française, la police belge et la police américaine, Fikri Amellah dirigeait un puissant réseau de trafic de drogue et de blanchiment d’argent à Barcelone, Malaga et dans d’autres régions espagnoles comme Pontevedra. Il possédait des entrepôts au Maroc et disposait de moyens logistiques importants pour transporter d’énormes quantités de drogues (haschich et cocaïne) des côtes marocaines vers l’Espagne.