Covid-19: les Marocains désertent les centres de vaccination

COVID-19 : LES MAROCAINS DÉSERTENT LES CENTRES DE VACCINATION

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.




Depuis plus de deux semaines, le Maroc n’a plus enregistré des cas de décès.

Mais cela n’est pas une raison pour boycotter la vaccination contre le Covid-19 qui, selon le professeur Moulay Said Afif, a pour but « de protéger contre les infections graves ».

Il ajoute que le Maroc dispose actuellement de plus de 11 millions de doses du vaccin et pourrait faire face à n’importe quelle affluence.

À la date du 4 octobre 2022, les centres de vaccination ont enregistré 336 personnes pour la première dose, 457 personnes pour la deuxième dose, et 1 416 personnes pour la troisième dose, 267 personnes pour la quatrième dose et le rappel réunis.

Pour le professeur Moulay Said Afif, membre du Comité scientifique de la vaccination contre le « Covid 19 », le fait que les Marocains se fassent désirer dans les centres de vaccination, malgré la gratuité du vaccin n’est pas une bonne chose.

À cette allure, il craint une autre vague de contamination.

« Nous espérons que la saison d’automne n’apportera pas avec elle un nouveau mutant, ce qui est une possibilité »