Le rappeur Mounir Gnawi condamné à un 1 an de prison

LE RAPPEUR MOUNIR GNAWI CONDAMNÉ À UN AN DE PRISON

Encore des ennuis pour Mounir Gnawi. Le rappeur a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal de première instance de Salé.




Le rappeur Mounir Gnawi avait été inculpé pour multiples agressions, ivresse sur la voie publique et insultes envers des policiers dans l’exercice de leur fonction.

Arrêté le 2 septembre dernier, le rappeur est désormais fixé sur son sort.

Sa condamnation à un an de prison a entrainé sur Facebook une vague de réactions des internautes.

Selon les policiers qui ont procédé à son arrestation, il aurait agressé des employés de l’hôpital Moulay Abdallah de Salé.

Il s’était rendu à l’hôpital accompagné sa sœur malade.

Mais il a voulu filmer l’intérieur afin de dénoncer les conséquences du manque de médecins dans les hôpitaux au Maroc.




Mais il a été arrêté par certains employés, ainsi que par des policiers sur place.

Il sera interpellé pour ivresse, troubles à l’ordre public, dégradation de biens publics et outrage et injure envers des fonctionnaires.

En 2019, le rappeur avait été inculpé et condamné à un an et demi de prison ferme pour « outrage et injure envers des fonctionnaires de la police dans l’exercice de leurs fonctions » et au payement d’une amende de 1000 dirhams.

Le rappeur est connu pour ses invectives envers les forces de sécurité sur les réseaux sociaux. Un choix plutôt risqué puisqu’il l’a souvent conduit derrière les barreaux.