Maroc: des responsables accusés d’avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams

DES ENNUIS JUDICIAIRES POUR DEUX ANCIENS MINISTRES

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.




Les deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports, un ancien secrétaire général et un directeur de l’équipement du ministère, ainsi que dix entreprises adjudicataires des marchés de construction des stades, sont accusés par l’association d’avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Dans sa plainte devant la justice, l’Association marocaine de la protection des deniers publics accuse ces responsables de « dilapidation des deniers publics, trafic d’influence, blanchiment d’argent, corruption et enrichissement illicite », rapporte le quotidien arabophone Assabah.

L’ONG a déposé cette plainte après avoir découvert l’inexistence d’un stade qui devait être construit « avec un budget de pas moins de 9 millions de dirhams ».




Le « stade avait été ravagé par les inondations », a réagi le ministère suite à l’interpellation de l’ONG sur le sujet. Pourtant, l’association n’a pas trouvé de « fiche technique » ni « d’étude » de ce stade.

Les deux anciens ministres, Mohamed Gharrass et Mohamed Ouzzine du Mouvement populaire (MP) ont dénoncé le fait que leurs noms soient cités dans le rapport de l’Association marocaine de la protection des deniers publics, alors que les autres responsables ont été cités par leurs titres de fonction.

Cette plainte est une manœuvre en vue de « porter atteinte au parti du mouvement populaire qui continuera à accomplir sa mission d’opposition responsable et constructive », a déclaré Mohamed Gharrass, annonçant que le Mouvement populaire portera également plainte contre l’association.