Abdellatif Hammouchi reçoit le Commandant en chef de la police d’Abou Dhabi

ABDELLATIF HAMMOUCHI REÇOIT LE COMMANDANT EN CHEF DE LA POLICE D’ABOU DHABI

Le Directeur général de la sûreté nationale et de la surveillance du territoire, Abdellatif Hammouchi, a reçu, ce vendredi à Rabat, le Commandant en chef de la police d’Abou Dhabi (capitale des Émirats arabes unis), le général de division Faris Khalaf Al Mazrouei, actuellement en visite de travail au Maroc, à la tête d’une importante délégation sécuritaire.




La rencontre d’Abdellatif Hammouchi avec le le Commandant en chef de la police d’Abou Dhabi, Faris Khalaf Al Mazrouei, a été l’occasion de passer en revue les niveaux de coopération sécuritaire et les domaines de coordination policière sur diverses questions d’intérêt commun, qui puisent leur force dans les relations distinguées et les liens profonds entre le Royaume du Maroc et les Émirats Arabes Unis, a indiqué un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les deux parties ont également examiné les mécanismes visant à améliorer la coopération opérationnelle en matière de sécurité, à renforcer l’assistance technique et à échanger les expériences et les meilleures pratiques adoptées pour améliorer les services de formation de la police.

L’objectif est de réaliser les aspirations des deux pays frères à la sécurité et à la stabilité et à renforcer les efforts conjoints déployés pour lutter contre les dangers du terrorisme et de la criminalité transnationale organisée, souligne le communiqué.




La délégation émiratie a été informée de l’expérience marocaine dans le domaine du maintien de la sécurité publique et suivi des explications autour de l’organisation structurelle et des pouvoirs confiés aux différentes unités et formations sécuritaires chargées d’assurer la sécurité des citoyens et de protéger leurs biens.

Cette réunion, souligne le communiqué, traduit la profondeur des relations de coopération entre les institutions de sécurité et les instances chargées de l’application de la loi au Royaume du Maroc et aux Émirats arabes unis, ainsi que la convergence de vues sur la centralité de la coopération sécuritaire en tant que mécanisme efficace pour faire face aux risques sécuritaires et aux menaces terroristes.