Espagne: un Marocain passe de témoin à meurtrier présumé de son ex-compagne

ESPAGNE : UN MAROCAIN PASSE DE SIMPLE TÉMOIN À MEURTRIER PRÉSUMÉ DE SON EX-COMPAGNE

Un Marocain, auteur présumé de l’incendie qui a coûté la vie à deux personnes en août dernier à Torrejón de Ardoz (Communauté de Madrid), est apparu dans plusieurs médias quelques heures après son forfait, racontant les faits comme un simple témoin.




Mohamed a été placé lundi en détention provisoire en tant qu’auteur présumé de l’incendie survenu le 20 août dans l’entrepôt industriel de Torrejón de Ardoz (Communauté de Madrid) qui a provoqué la mort d’une jeune femme de 20 ans et de son compagnon. L’accusé était apparu dans plusieurs médias le lendemain de l’incendie, narrant les faits comme un témoin, rapporte El Confidencial. Les enquêteurs ont découvert que Mohamed, 31 ans, de nationalité marocaine, n’était pas un simple témoin. Il avait eu une relation avec la jeune femme décédée qui l’avait dénoncé pour mauvais traitements. L’accusé se trouvait sur les lieux du crime.




« Nous étions ici en train de regarder Netflix, fumer des joints… des choses comme ça. Rien d’autre », déclarait-il à Telemadrid après l’incendie. Mais il n’a pas dit toute la vérité. Selon l’enquête, il a décidé de mettre le feu à l’entrepôt après avoir découvert que son ex-petite amie était avec un autre homme. L’enquête suit son cours et le juge d’instruction en charge de l’affaire espère recueillir dans les prochaines heures les témoignages de plusieurs personnes susceptibles de prouver davantage la culpabilité du Marocain, en plus des nombreuses preuves déjà rassemblées par les enquêteurs de la police nationale contre lui.