Maroc: les contrôleurs aériens renoncent à leur grève

MAROC: LES CONTRÔLEURS AÉRIENS RENONCENT À LEUR GRÈVE

Le ministre de l’Emploi a réussi à désamorcer la menace de paralysie d’une quinzaine de jours brandie par les contrôleurs aériens, suite à une réunion avec leurs représentants syndicaux.




Les contrôleurs avaient prévu à compter du 8 octobre, une grève de 15 jours pour protester contre la non-satisfaction de certaines de leurs revendications.

Il s’agit de l’instauration d’une « prime de revalorisation salariale » actée dans un protocole d’accord signé en 2019 avec l’ex-directeur de l’Office national des aéroports, Mohamed El Oufir.

Le ministre Younes Sekkouri a été donc mandaté par le chef du gouvernement pour informer les membres du bureau unifié des contrôleurs aériens que le gouvernement a réussi à obtenir le report de la réunion du conseil d’administration de l’Office national des aéroports initialement prévue ce vendredi.

Il a également fait la promesse d’œuvrer à ce que certaines des revendications au cœur de la menace de grève soient satisfaites par la direction de l’Office national des aéroports.

Une première réunion est prévue la semaine prochaine.

Le ministre de l’Emploi et son collègue des Transports, également présent à la réunion, ont demandé aux contrôleurs d’être patients en raison des pertes subies par l’Office national des aéroports en 2020 et 2021 et qui s’élèvent à plusieurs milliards de dirhams.