Sahara: la Russie pour une «solution juste, durable et mutuellement acceptable»

SAHARA : LA RUSSIE POUR UNE «SOLUTION JUSTE, DURABLE ET MUTUELLEMENT ACCEPTABLE»

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a rencontré, à Moscou, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura.




Les entretiens entre les deux parties ont porté sur «l’état et les perspectives du processus de règlement du Sahara Occidental, a indiqué la diplomatie russe.

L’envoyé personnel du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura a partagé son évaluation des résultats de ses visites en Algérie et au Royaume du Maroc, et a donné une analyse de la situation actuelle dans cette région.

À cette occasion, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné «l’importance de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable au problème du Sahara occidental, sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies», selon la formule consacrée.




Lors des discussions, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a également mis l’accent sur le rôle stabilisateur de la MINURSO et la nécessité de maintenir une interaction avec les parties au conflit.

Dans ses efforts pour relancer le processus de négociations, en rade depuis mars 2019, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, compte sur la contribution des grandes capitales afin qu’elles puissent convaincre les parties d’adhérer à sa feuille de route.

Staffan de Mistura présentera dans les semaines à venir un briefing devant le Conseil de sécurité sur les conclusions de sa dernière tournée dans la région.