Le Maroc s’apprête à fabriquer des drones militaires

LE MAROC S’APPRÊTE À FABRIQUER DES DRONES MILITAIRES

Suite à un accord militaire qui a été conclu avec Israël, le Royaume du Maroc s’apprête rejoindre le club fermé des fabricants de drones militaires.




Selon le quotidien The Wall Street Journal, Israël a conclu des accords militaires dépassant les trois milliards de dollars (plus de 33 milliards de dirhams) avec trois pays arabes, dont le Royaume du Maroc pour y construire deux usines dédiées aux avions sans pilote.

Le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia, qui rapporte l’information dans sa livraison du 11 octobre, explique que l’accord conclu entre des entreprises israéliennes de défense et le Royaume permettra a ce dernier de fabriquer des drones pour collecter des renseignements à moindre coût.

Toujours selon le média américain, ces drones fabriqués au Maroc seront dotés de deux fonctionnalités: la première concerne l’attaque, tandis que la seconde est relative à la surveillance pour pouvoir collecter des renseignements à distance.




L’accord militaire conclu entre le Royaume du Maroc et Israël ne concerne pas uniquement ces deux usines pour fabrication de drones.

D’après le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, le Royaume du Maroc a accepté d’acheter dix drones israéliens.

Des sources israéliennes, citées par le journal américain, confient que l’accord prévoit, en outre, le transfert de la technologie israélienne de guerre dans un deuxième temps.

Sur un autre registre, le site Tactical Report, site spécialisé dans les affaires militaires, a précisé que l’armée marocaine ambitionne de renforcer son arsenal aérien avec un escadron d’hélicoptères pour le transport et la reconnaissance.

Il précise à ce sujet que les Forces armées royales ont émis un appel d’offres international.

Plusieurs sociétés ont manifesté leurs intérêts et préparé leurs offres.