L’ex-député belgo-marocain Ahmed El Khannouss exclu de son parti

L’EX-DÉPUTÉ BELGO-MAROCAIN AHMED EL KHANNOUSS EXCLU DE SON PARTI

L’ancien député belgo-marocain Ahmed El Khannouss est exclu des rangs du parti Les Engagés. L’information a été donnée par son président, Maxime Prévot, à l’Assemblée parlementaire.




Cette exclusion fait suite à une récente sortie de l’ancien député belgo-marocain Ahmed El Khannouss, qui a réagi à la démission de Véronique Lefrancq. Le politicien avait écrit sur sa page Facebook que le parti a «tourné le dos à ses valeurs» et critiqué sa posture «populiste» sur le dossier de l’abattage rituel, rapporte l’agence de presse belge Belga. Ces écrits ont naturellement suscité la réaction du président du parti Les Engagés, Maxime Prévot, qui a déclaré: «ce sont des expressions publiques infondées et outrancières qui sont à l’opposé des valeurs qui sont les nôtres et que nous avons renouvelées dans notre manifeste».




Et Maxime Prévot d’ajouter: «[Ces propos] qu’il a publiquement publiés la semaine dernière m’amènent à prendre acte qu’il n’est visiblement plus en phase avec notre mouvement.» Lundi, le président du parti Les Engagés a annoncé en assemblée parlementaire qu’Ahmed El Khannouss ne faisait plus partie de la formation politique. Une décision confirmée par le porte-parole du parti, qui a précisé qu’elle sera notifiée à l’intéressé. Pour rappel, le Bruxellois avait déjà reçu un dernier avertissement en janvier de la direction du parti, après ses propos polémiques concernant le retrait du titre de séjour de l’imam d’origine marocaine Mohamed Toujgani.