L’Espagne espère une réouverture du gazoduc Maghreb Europe

L’ESPAGNE ESPÈRE UNE RÉOUVERTURE DU GAZODUC MAGHREB EUROPE

L’Espagne espère une réactivation du gazoduc Maghreb Europe (GME) suspendu par l’Algérie depuis un an, qui a espéré nuire au Maroc en raison des tensions diplomatiques avec le Maroc.




« Nous avons demandé à l’Algérie de poursuivre les taches de maintenance du gazoduc qui passe par le Maroc, car nous espérons qu’il puisse à un moment rentrer de nouveau en fonctionnement » a récemment déclaré au journal Le Monde, la ministre espagnole de la transition énergétique, Teresa Ribera.

Selon de nombreux observateurs, la suspension du traité de coopération entre l’Espagne et l’Algérie a eu de réels impacts négatifs sur les entreprises algériennes.

Le gouvernement espagnol avait dans ce sens accusé publiquement l’Algérie de bloquer la quasi-totalité des échanges commerciaux bilatéraux.

L’Espagne a dit constater « une paralysie pratiquement totale des opérations de commerce extérieur avec l’Algérie, aussi bien des importations que des exportations, à l’exception des produits énergétiques »

Récemment, le groupe public d’hydrocarbures Sonatrach a annoncé avoir signé un contrat avec l’Espagnol Naturgy, pour revoir à la hausse les prix du gaz qu’il lui fournit, dans un contexte de crise énergétique liée à la guerre en Ukraine.