Maroc: les chiffres de l’écart d’âge entre les époux

LES CHIFFRES DE L’ÉCART D’ÂGE ENTRE LES ÉPOUX AU MAROC

Entre 2004 et 2018, l’écart d’âge moyen entre les époux au Maroc est passé de 7,2 ans à 7,9 ans, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP*) dans une note intitulée « la femme et écart d’âge entre les époux au Maroc ».

*Le Haut-Commissariat au plan est l’organisme chargé de la production, de l’analyse et de la publication des statistiques officielles au Royaume du Maroc. Créé en 2003 sous le règne de Mohammed VI, il a remplacé le ministère du Plan et des Prévisions économiques.




Publiée le 10 octobre passé, à l’occasion de la Journée nationale de la Femme, cette note révèle qu’au « Maroc, la moitié des couples avaient une différence d’âge de plus de 6 ans en 2004 et de plus de 7 ans en 2011 et 2018.

Quant à l’écart d’âge moyen, il est passé de 7,2 ans en 2004 à 7,7 ans en 2011, puis à 7,9 ans en 2018 ».

Ces écarts d’âge moyen varient selon que l’on soit en milieu urbain ou en milieu rural.

Par exemple, pour les couples vivant en milieu rural, l’écart d’âge moyen est inférieur à 0,4 an par rapport aux couples en milieu urbain.




Le Haut-Commissariat au Plan souligne que si l’écart d’âge moyen a changé en moins de 20 ans, c’est parce qu’il y a de plus en plus de femmes mariées avec des hommes plus âgés qu’elles.

En 2018 par exemple, 87,1% des femmes étaient plus jeunes que leurs maris, 9,5% avaient le même âge et 3,4% seulement étaient plus âgées.

« Le pourcentage des couples ayant des écarts d’âge allant de 2 à 9 ans est en baisse, alors que celui des couples ayant des écarts entre 10 et 20 ans est en progression dans le temps », précise la note.