Migration: la politique du Maroc consacre ses fondamentaux constitutionnels et ses engagements internationaux

MIGRATION : LA POLITIQUE DU MAROC CONSACRE SES FONDAMENTAUX CONSTITUTIONNELS ET SES ENGAGEMENTS INTERNATIONAUX (M. ZNIBER)

La politique marocaine d’immigration et d’asile, fondée sur une approche globale et humaniste, consacre les fondamentaux constitutionnels du Royaume et ses engagements internationaux, a affirmé, mercredi à Genève, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc, Omar Zniber.

Omar Zniber





En plus de refléter l’importance de la responsabilité individuelle des États, cette politique vient prolonger l’excellente coopération entre le Maroc et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), dont les liens remontent à 1959, a précisé l’ambassadeur représentant permanent du Maroc Omar Zniber dans la Déclaration du Royaume à la 73ème Session du Comité Exécutif du Programme du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Se souciant de la gestion efficiente des flux des réfugiés ayant cherché asile au Maroc, le Royaume a été le premier pays en Afrique à accueillir une équipe du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, a rappelé le diplomate.

« L’action du Maroc en faveur des personnes relevant du mandat du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés n’est ni circonstanciée ni aléatoire.




Elle incarne une symbiose naturelle entre principes et projection », a-t-il soutenu, ajoutant que l’opérationnalisation de la stratégie nationale sur l’immigration et l’asile a permis aux réfugiés et demandeurs d’asiles de bénéficier d’un accès à l’éducation, aux soins, à la formation professionnelle et à l’emploi.

“L’idée sous-jacente est que le passage de l’assistance financière à l’autonomisation économique des réfugiés est salutaire”, a plaidé Omar Zniber, relevant que c’est en cela que les droits des réfugiés ne sont pas seulement respectés au Maroc, mais véritablement promus.

Par ailleurs, le Maroc a inclus les migrants et les réfugiés dans la campagne de vaccination contre le Covid-19, a détaillé l’ambassadeur représentant permanent du Maroc, ajoutant que “la réflexion est menée pour examiner les modalités d’élargir et de généraliser l’accès pour les étrangers établis au Maroc à l’ambitieux projet de généralisation de la protection sociale”.




L’ambassadeur représentant permanent du Maroc Omar Zniber a assuré qu’en tant que gardien du régime de protection internationale des réfugiés, “le travail du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés incarne notre responsabilité collective à promouvoir des solutions durables, dans une vision strictement humanitaire animée par l’obligation de servir et de protéger”.

Le Haut-Commissaire aux réfugiés, Filippo Grandi, a interagi positivement avec la déclaration du Maroc, acquiesçant à l’analyse globale de la situation faite par la délégation du Royaume, en particulier sur la nécessité de travailler avec les acteurs du développement. Il a également apprécié l’approche nationale migratoire marocaine, tout en se félicitant de l’excellente collaboration avec le gouvernement du Maroc sur ces questions, qu’il espère poursuivre.