Maroc: les gamers dépensent 200 dirhams par mois en micros-transactions

MAROC : LES GAMERS DÉPENSENT 200 DIRHAMS PAR MOIS EN MICROS-TRANSACTIONS

Les gamers marocains dépensent 200 dirhams en moyenne par mois en micros-transactions de jeux vidéo, selon une étude du Groupe Sunergia.




Cette moyenne diffère grandement entre les différentes classes socio-démographiques, précise cette étude intitulée «Jeux vidéo au Maroc : une industrie à plusieurs milliards de dirhams», relevant que les hommes dépensent en moyenne 268 dirhams par mois, contrairement aux femmes avec seulement 24 dirhams.

En 2022, sans inclure les Marocains de moins de 18 ans, qui comptent sans aucun doute davantage de joueurs, l’industrie des jeux vidéo au Maroc représenterait approximativement 2,5 milliards de dirhams (MMDH) en micro-transactions, fait savoir la même source.

Par tranche d’âge, les personnes âgées de 25 ans à 34 ans et ceux de 35 ans à 44 ans dépensent le plus en micros-transactions avec respectivement 314 dirhams et 222 dirhams par mois.

Les régions Nord et Est du Maroc sont les plus dépensières avec 348 dirhams par mois, soit 74% de plus que la moyenne, fait savoir Sunergia.




Sunergia ajoute que les personnes habitant en zone rurale dépensent en moyenne 294 dirhams par mois, soit 47% de plus que la moyenne.

Selon les chiffres de cette étude, menée auprès d’un échantillon représentatif de la population marocaine, presque 1 Marocain sur 4 joue de façon régulière aux jeux vidéo, un taux qui passe à 47% chez les jeunes de 15-24 ans.

De même, une moyenne de 18% des gamers achètent du contenu additionnel payant, dont 6% de manière occasionnelle.

L’étude rappelle qu’avec la démocratisation de l’industrie des jeux vidéo au Maroc, de nombreux acteurs économiques majeurs commencent à s’y intéresser de près.

Un marché à la fois extrêmement lucratif et en plein essor qui, en 2020, a représenté 109 millions de dollars pour le gaming sur mobile, 26 millions pour le gaming sur ordinateur et 22,2 millions sur consoles.