Les stades de Marrakech, Agadir, Tanger et Fès bientôt éclairés à l’énergie solaire

LES STADES DE MARRAKECH, AGADIR, TANGER ET FÈS BIENTÔT ÉCLAIRÉS À L’ÉNERGIE SOLAIRE

Quatre opérateurs ont été sélectionnés à l’issue d’un appel à concurrence pour la mise en place et l’exploitation de centrales solaires photovoltaïques dans les stades de Marrakech, d’Agadir, de Tanger et de Fès.




Les grands stades de Marrakech, Agadir et Tanger, de même que le complexe sportif de Fès vont bientôt fonctionner à l’énergie solaire.

L’appel à concurrence pour l’étude, la réalisation, la mise en place et l’exploitation de centrales solaires photovoltaïques des ces quatre stades gérés par la SONARGES (Société nationale de réalisation et de gestion des stades) a abouti.

Lancé en juillet dernier, l’ouverture des plis a eu lieu le 5 octobre et la dernière réunion de la commission qui en a la charge a eu lieu le mercredi 12 octobre dernier.

EDF Maroc, Jet Energy, Seipia, Greening Ingenieria Civil y Ambiantal ont ainsi été retenus à l’issue de l’examen des dossiers administratifs et techniques.

Sauf pour EDF Maroc, s’agissant du complexe de Fès. Les quatre stades ont été scindés en quatre lots distincts.




Les opérateurs sélectionnés devront prendre en charge les investissements liés à ces projets, en contrepartie du règlement d’une redevance de consommation de l’énergie électrique générée par la ONARGES (Société nationale de réalisation et de gestion des stades).

La production électrique attendue aura à couvrir une moyenne allant de 60% à 80% des besoins en heures pleines.

Sur l’année, l’énergie solaire en vue devra assurer entre 25% et 30% des besoins.

Le contrat est valable sur une durée de 10 ans, renouvelable une fois pendant 5 autres années.

Passé ce délai, l’ensemble des installations ainsi que leur exploitation seront la propriété exclusive de la Société nationale de réalisation et de gestion des stades.