Le Maghreb de Fès dévoile son nouveau maillot en réponse à l’Algérie

LE MAGHREB DE FÈS DÉVOILE SON NOUVEAU MAILLOT EN RÉPONSE À L’ALGÉRIE

Le Maghreb de Fès (MAS) a présenté son nouveau maillot, dont le design est inspiré du Zellige. Un motif au cœur d’une polémique entre le Maroc et l’Algérie sur l’appropriation culturelle. Est-ce une coïncidence ?




C’est un message fort envoyé par le Maroc. En marge de la célébration de son 76ᵉ anniversaire, prévu le 16 octobre prochain, l’équipe du Maghreb de Fès (MAS) a conçu une nouvelle tenue reproduisant le style traditionnel de la mosaïque Zellige fassi. Un art marocain qui trouve ses origines dans la capitale spirituelle.

Cette présentation intervient alors que le Maroc accuse l’Algérie d’avoir « volé » un art originaire de Fès.

L’affaire a connu un nouveau rebondissement ce vendredi. Relayé par plusieurs médias, un communiqué d’Adidas est venu apaiser les tensions avec le Maroc. La marque aux trois bandes a assuré avoir eu des « discussions constructives » avec le ministère de la Culture marocain.

Adidas a alors réitéré son « profond respect » pour le peuple et les artisans marocains et a regretté la « controverse » qu’il y a eu autour du nouveau maillot d’entraînement algérien.




« Nous pouvons confirmer la résolution positive du conflit autour du maillot posté par l’équipe algérienne de football, » a déclaré Adidas dans le communiqué, sans donner de détails sur la nature de cette « résolution positive ».

« Le design s’est en effet inspiré du motif des mosaïques Zellige et n’a à aucun moment été destiné à offenser qui que ce soit », a écrit l’équipementier sportif.

Mourad Elajouti, avocat du ministère de la Culture marocain, s’est également exprimé sur l’affaire dans un communiqué. Pour lui, la polémique aura permis de « mettre en exergue l’importance de défendre » le patrimoine culturel et le savoir-faire des artisans marocains.

De leur côté, ni les autorités algériennes ni la Fédération algérienne de football ne se sont exprimées sur ce sujet alors que l’instance fédérale algérienne a décidé de lancer une consultation pour trouver un nouvel équipementier sportif pour les fennecs.