La CAF met à nu les infrastructures délabrées de l’Algérie et ferme le stade d’Oran

LA CAF MET À NU LES INFRASTRUCTURES DÉLABRÉES DE L’ALGÉRIE ET FERME LE NOUVEAU STADE D’ORAN

La semaine dernière, on pouvait lire dans les médias algériens, sur un ton fanfaronnant : «L’Algérie est prête pour accueillir la CAN 2025…» «Pour l’organisation de la CAN 2025, aucun pays ne peut rivaliser avec l’Algérie…» «Les stades algériens aux normes internationales…» Mais la vérité est nettement moins reluisante…




L’instance dirigeante du football africain, la Confédération africaine de football (CAF) a envoyé une correspondance à la Fédération Algérienne de football (FAF), lui annonçant que le stade d’Oran, fraîchement sorti de terre à l’occasion des Jeux méditerranéens, et qui a couté une fortune, par centaines de millions de dollars, ne peut accueillir le match du deuxième tour préliminaire de la Coupe de la CAF entre la Jeunesse Sportive de Saoura et les Ivoiriens du SC Gagnoa !

«Il s’est avéré dans le dernier rapport de l’expert des pelouses de la Confédération africaine de football que le complexe Olympique d’Oran, ne doit pas accueillir des rencontres pour éviter la détérioration de la pelouse.

Par conséquent, nous vous informons par la présente que le match susmentionné sera délocalisé au stade de Rouiba dans la ville d’Alger», a écrit l’instance aux dirigeants algériens !




Alors que tout le monde est conscient du manque d’infrastructures dont souffre affreusement l’Algérie et l’incompétence chronique dans l’organisation de grands événements, les caporaux au pouvoir à Alger savent garder un calme olympien même après une énième gifle monumentale de la part de la Confédération africaine de football.

Ainsi, « la puissance autoproclamée » doit fermer ses stades trois mois à l’avance pour organiser un «grand» événement footballistique en raison de l’état extrêmement défectueux des pelouses comparés à de vrais champs de patates !

Attendons donc calmement er sereinement, la décision logique d’octroyer la Coupe d’Afrique des nations de football 2025 au Royaume du Maroc, pour voir toute la haine sortir de bouche de la junte militaire algérienne et ses médias, qui hurleront alors au complot planétaire anti-algérien !