Maroc: le nombre de migrants augmente de 45% en 9 mois

MAROC: LE NOMBRE DE MIGRANTS AUGMENTE DE 45% EN 9 MOIS

Depuis bien longtemps, le Maroc est considéré, par de nombreux migrants, comme un pays de transit et un pont pour leur traversée vers la rive européenne, sauf qu’au cours de ces dernières années, celui-ci est devenu un pays d’accueil. Dans ce sens, le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) a dévoilé dans son dernier rapport que le Royaume du Maroc a enregistré, le mois dernier, un total de 18.934 réfugiés (déclarés) et demandeurs d’asile présents sur son territoire.




Le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) déclare que le nombre de migrants au pays a augmenté de 45% en 9 mois seulement et ce pendant la période allant du mois de janvier 2020 au mois de septembre 2022.

Les données indiquent que les réfugiés et les demandeurs d’asiles sont passés de 6.757 à 9.949 personnes, triplant ainsi le nombre total des arrivées au Maroc après la pandémie.

L’Agence des Nations unies pour les réfugiés a précisé dans son rapport que 3.761 personnes qui s’identifient comme nouveaux demandeurs d’asile sont entrées au pays au cours de cette année.

Elle a tenu, en 2022, un total de 25 auditions pour 140 réfugiés et mené 299 consultations juridiques avec 31 appuis administratifs.




L’Agence des Nations Unies a également pu assisté 81 réfugiés et demandeurs d’asile incluant 15 femmes et 66 personnes en situation d’handicap.

C’est avec la reprise du cours normal de la vie et l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc que le Haut Commissariat pour les réfugiés a réussi à déployer tout ses efforts afin de venir en aide, financièrement ou administrativement, à ces migrants, dont la majorité a fui son pays d’origine à cause des affrontements, de la guerre, de la situation économique ou climatique.

Le Haut-Commissariat au plan (HCP*) a également rappelé, dans son rapport, l’épisode de l’assaut de Melilla qui a enregistré environs 2.000 migrants dans une tentative d’accès à l’enclave depuis Nador.




Le Haut-Commissariat au plan a mis l’accent sur les 23 personnes qui ont subis un sort fatal lors de cette traversée en plus d’une dizaines de blessés.

En outre, les participants à cet assaut sont majoritairement d’origine soudanaise, accompagnés des Tchadiens et des Maliens aussi.

À noter que l’agence est intervenue également de son côté pour apporter le soutien nécessaire et l’aide dont ces réfugiés et demandeurs d’asile avaient besoin après cet événement tragique.

*Le Haut-Commissariat au plan est l’organisme chargé de la production, de l’analyse et de la publication des statistiques officielles au Maroc. Créé en 2003 sous le règne de Mohammed VI, il a remplacé le ministère du Plan et des Prévisions économiques.