(Vidéos) France: un imam et un prêtre pour exorciser un immeuble « hanté »

(VIDÉOS) FONTENAY-AUX-ROSES : UN IMAM ET UN PRÊTRE POUR EXORCISER UN IMMEUBLE « HANTÉ »

Les habitants d’un immeuble à Fontenay-aux-Roses ont demandé à être relogés « d’urgence », estimant que le bâtiment est « hanté ». La municipalité aurait décidé de dépêcher un imam et un prêtre de la ville pour exorciser les lieux.




Les locataires de l’immeuble ont adressé le 23 mai dernier une lettre à la commune pour alerter sur les phénomènes surnaturels qui s’y produiraient (présence anormale, bruits étranges, ombres) et demander un relogement « d’urgence ». Quatre mois après, ils n’ont toujours pas reçu de réponse des autorités. Mais cette semaine, ils ont appris que la municipalité allait envoyer un imam et un prêtre pour exorciser les parties communes du bâtiment « hanté », rapporte Le Parisien. Le bailleur social Hauts-de-Seine Habitat annonçait en juin qu’il allait traiter ces demandes de relogement « en priorité ».




À la date d’aujourd’hui, seulement une proposition a été faite à une famille qui l’a refusée et une autre est en cours de traitement, confie Damien Vanoverschelde, directeur général chez Hauts-de-Seine Habitat, ajoutant qu’une « conseillère sociale a rencontré les dix signataires du courrier début de l’été ». « On nous avait promis une proposition de relogement en septembre. Nous sommes début octobre, nous n’avons toujours rien reçu », dénonce un locataire. Sur les dix signataires, quatre sont « en situation d’impayé. On ne peut pas les muter tant que cette dette n’est pas purgée .




Car sinon nous perdons cette dette. Nous effectuons donc un plan d’apurement de dette avec les familles concernées », précise le directeur général. Deux parmi les six locataires restants « sont véritablement effrayés par des aspects paranormaux », alors que les autres évoquent « des problèmes de suroccupation de logement, d’humidité et de difficulté de mobilité, car l’immeuble et sans ascenseur », indique Damien Vanoverschelde. C’est pour mettre fin à cette situation qui persiste que le maire Laurent Vastel a sollicité un imam et un prêtre pour exorciser l’immeuble.