La consolidation de la situation interne, secret du succès marocain

LA CONSOLIDATION DE LA SITUATION INTERNE, SECRET DU SUCCÈS MAROCAIN

La consolidation de la situation interne constitue le secret du succès marocain et le point de départ pour protéger le Royaume du Maroc et son rôle aux niveaux régional et international, a affirmé l’écrivain et journaliste libanais, Khairallah Khairallah.

Khairallah Khairallah





L’écrivain et journaliste libanais a expliqué dans un article intitulé “La franchise d’un Roi”, paru dimanche dans le journal “Al-Arab” de Londres, que l’ouverture de la nouvelle session du Parlement marocain “était l’occasion pour Sa Majesté le Roi Mohammed VI de souligner l’importance de consolider la situation interne du Maroc comme un point de départ pour la protection du Royaume et de son rôle aux niveaux régional et international, en plus des acquis réalisés depuis l’accession du Souverain au Trône, il y a 23 ans”.

Dans cet article, qui a également été relayé par plusieurs sites internet arabes, Khairallah Khairallah a ajouté que “Sa Majesté le Roi a prononcé un discours focalisé uniquement sur deux questions internes, la première liée au problème de l’eau et ses défis urgents et futures, alors que la seconde concerne la réalisation d’un saut qualitatif dans la promotion des investissements”.

Le journaliste libanais, Khairallah Khairallah a poursuivi que “la preuve du suivi par Sa Majesté le Roi de tous les détails liés à la situation sur le terrain au Maroc est son explication que l’attraction par le Royaume des investissements étrangers nécessite de lever les obstacles qui empêchent encore l’investissement national de réaliser un véritable décollage à tous les niveaux”.




Il a mis en avant que le discours royal a donné des solutions pratiques, que ce soit en matière d’eau ou d’investissement, sans ignorer l’importance des Marocains résidant à l’étranger et la nécessité de leur accorder toutes les facilités requises.

Il a écrit que “la singularité du Maroc réside dans la présence d’un Roi franc avec Ses citoyens, ce qui est dû à la confiance mutuelle entre le Trône et le citoyen”, soulignant qu’”il était remarquable que le discours ne contenait aucune question extérieure, même par référence, ce qui reflète l’importance de combler les lacunes à l’intérieur du Maroc, un intérieur qui doit être consolidé à la lumière d’un monde plein de complexités, partant de la guerre en Ukraine et ses répercussions sur les domaines énergétique et alimentaire, et le changement climatique.

L’écrivain et journaliste libanais, Khairallah Khairallah, a fait observer que “quiconque qui analyse, avec un minimum d’objectivité et d’impartialité, les situations régionales et internationales, est persuadé que le Maroc va bien.




Et ceci est dû, avant tout, à la présence d’un Roi qui connaît son pays, la région et le monde, un Roi qui s’intéresse aux moindres détails, un Roi qui a toujours mis l’accent sur le citoyen marocain et comment améliorer sa situation à tous les niveaux”.

L’écrivain et journaliste a mis en avant que “le Maroc, qui a réalisé des percées dans tous les domaines sur le plan extérieur, ne serait pas devenu un îlot de stabilité dans toute la région et un pont vers l’Afrique s’il n’y avait pas eu une consolidation de la situation interne par la sécurisation de sa population, ce qui lui a permis de traverser la crise de pandémie de Covid-19 avec le moins de dégâts”.

L’écrivain et journaliste libanais, Khairallah Khairallah a conclu que “si la la situation interne n’était pas consolidée, le Maroc n’aurait pas réussi à affronter la guerre d’usure à laquelle il est exposé pour l’empêcher d’atteindre son intégrité territoriale et de recouvrer son Sahara”.