Espagne: vers un système de contrôle automatisé à Melilla

ESPAGNE: VERS UN SYSTÈME DE CONTRÔLE AUTOMATISÉ À MELILLA

L’Espagne prévoit d’installer un système de contrôle automatisé d’entrée et de sortie (EES) au point de passage de la ville occupée de Melilla avec le Maroc. Le système de contrôle automatisé d’entrée et de sortie devrait être opérationnel en 2023.




Des travaux de réhabilitation de certaines infrastructures du passage frontalier seront effectués avant l’installation des équipements techniques nécessaires pour la mise en place de ce système, fait savoir le quotidien généraliste espagnol hispanophone à grand tirage La Razón. Selon Sabrina Moh, la déléguée du gouvernement de Melilla, « ce système va accroître l’efficacité et la sécurité des contrôles aux frontières », ce qui limitera l’entrée des voyageurs qui utilisent des faux documents de voyage ou dont les permis de séjour ont expiré, et contribuera à prévenir les attaques terroristes.




Ce système de contrôle automatisé d’entrée et de sortie sera installé à la frontière de Beni Ensar, conformément aux règlements de l’Union européenne (UE) 2017/2225 et 2017/2226 du 30 novembre 2017. Selon ces documents communautaires, le système de contrôle automatisé d’entrée et de sortie est établi pour enregistrer les données d’entrée, de sortie et de refus d’entrée relatives aux ressortissants de pays tiers. Il permettra d’améliorer de façon substantielle les conditions de travail des agents de la police nationale et de la Garde civile en poste au point de passage du préside occupé.