Maroc: le statut d’auto-entrepreneur a la cote

MAROC: LE STATUT D’AUTO-ENTREPRENEUR A LA COTE

Le nombre d’auto-entrepreneurs continue d’augmenter au Royaume du Maroc. Fin 2021, ils étaient 300 457, soit une hausse de 10,2% par rapport à un an auparavant, d’après les chiffres de l’Observatoire marocain de la très petite et moyenne entreprise (OMTPME). Cette hausse est particulièrement marquée dans les secteurs liés au commerce et au service.




Plus précisément, le nombre d’auto-entrepreneurs est passé de 272 263 en 2020 à 300 457 en 2021 fait savoir l’Observatoire marocain de la très petite et moyenne entreprise (OMTPME) dans son rapport d’activité 2021, précisant qu’il avait dénombré 180 273 en 2019.

L’augmentation du nombre d’auto-entrepreneurs s’est opérée dans de nombreux secteurs d’activité, mais le rapport relève tout de même des immatriculations particulièrement dynamiques dans les secteurs des « Services » (48,2%) et du « Commerce » (37%).

Par ailleurs, 99,2% des auto-entrepreneurs ont généré un chiffre d’affaires n’excédant pas individuellement 100 000 dirhams en 2021.

Cette hausse du nombre d’auto-entrepreneurs se fait sur tout le territoire de façon globalement homogène, avec des progressions dans la très grande majorité des régions.




La région de Casablanca-Settat se distingue en regroupant à elle seule 31,8% du total, soit une hausse de 1,9 point par rapport à 2019.

Elle est suivie de celle de Rabat-Salé-Kénitra avec une part de 16% marquant une baisse de 0,9 point par rapport à 2019.

Pour ce qui est de la région de Marrakech-Safi, cette proportion est de 11,6% ?

Elle est suivie de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma avec 9,8%.

Selon les tranches d’âges, l’Observatoire marocain de la très petite et moyenne entreprise a souligné que le statut d’auto-entrepreneur a capté davantage de nouveaux enregistrements auprès des 35-44 ans et 45-54 ans, dont les parts dans l’ensemble de la population étudiée ont progressé respectivement de 2,2 points et de 3,4 points en 2020.