(Vidéo) Le ministre de l’Intérieur espagnol réitère «l’espagnolité» de Sebta et Melilla

(VIDÉO) LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR ESPAGNOL RÉITÈRE L’«ESPAGNOLITÉ» DES VILLES OCCUPÉES DE SEBTA ET DE MELILLA

Le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, a réaffirmé que Sebta et Melilla «sont des villes aussi espagnoles» que Bilbao, Madrid, Grenade ou toute autre ville de la péninsule et des îles.




Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska a fait cette déclaration en réponse à celles de l’ancienne ministre socialiste, María Antonia Trujillo, pour qui la revendication marocaine sur Sebta et Melilla «est pleinement justifiée».

Sur la question de la liberté d’expression qui serait plus garantie au Maroc qu’en Espagne, selon l’ex ministre socialiste espagnole, María Antonia Trujillo, le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, fait observer que l’ancienne ministre s’est exprimée librement et que «l’Espagne est reconnue comme un pays de démocratie à part entière».

Lors de cette conférence de presse animée conjointement avec son homologue du Portugal, José Luis Carneiro, en visite dans le pays, le ministre espagnol de l’Intérieur a abordé l’actualité relative à la présence de quelque 5 000 migrants sur le mont Gourougou, près de la ville marocaine de Nador, qui tenteraient d’entrer dans la ville occupée de Melilla.

«Nous travaillons au jour le jour et de manière permanente avec les autorités marocaines pour prévenir et lutter contre l’immigration irrégulière violente en Espagne et démanteler les organisations criminelles dédiées à la traite des êtres humains», a-t-il assuré.

Le ministre de l’Intérieur espagnol Fernando Grande-Marlaska a salué la bonne coopération migratoire avec le Maroc.