27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

27 000 MAROCAINS ONT QUITTÉ LE MAROC EN 2022 POUR TRAVAILLER À L’ÉTRANGER

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.




C’est en réponse à une question sur « la mobilité de la main-d’œuvre marocaine au niveau international », que le ministre Younes Sekkouri a fourni ces chiffres.

Dans les détails, il s’agit de 14 579 travailleurs en France, 11 429 en Espagne, 109 au Qatar, 84 au Canada, 80 en Allemagne et 77 en Arabie Saoudite. Ils évoluent dans les secteurs de l’agriculture, le transport aérien, l’hôtellerie, la restauration, l’industrie minière et la santé.

En dehors de l’accord signé avec le Portugal afin de permettre aux travailleurs marocains de bénéficier de certains avantages dont celui du regroupement familial, le ministre a souligné que « le gouvernement entend mettre en place plusieurs accords avec les pays dans lesquels résident ces travailleurs » afin de protéger leurs droits.

En attendant ces accords, le Maroc mène diverses actions en collaboration avec ces pays dans le but d’attirer la main-d’œuvre marocaine, et ceci à travers l’Agence nationale de promotion des emplois et des compétences.