Accès au logement: le gouvernement marocain active le soutien direct aux familles

ACCÈS AU LOGEMENT: LE GOUVERNEMENT MAROCAIN DÉCIDE D’ACTIVER LE SOUTIEN DIRECT AUX FAMILLES

La ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, a annoncé l’approbation d’un soutien direct par l’Etat au profit des familles ciblées, afin de faciliter l’accès au logement et d’assurer des conditions de vie décentes.




La déclaration a été faite dans le cadre de l’allocution de la ministre sur les piliers de l’État social, qui constitue le premier axe sur lequel reposent les orientations générales du projet de loi de finances pour l’année 2023, selon le communiqué du porte-parole officiel du Palais Royal, Abdelhak Lamrini.

Dans une présentation, lors du Conseil des ministres, présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, a abordé les grandes lignes du projet de loi de finances pour l’année 2023.

Nadia Fettah Alaoui a expliqué que la consolidation des piliers de l’État social ne peut être réalisée qu’en appliquant les différents volets des chantiers royaux pour la généralisation de la protection sociale.

Et ce, notamment en ce qui concerne l’achèvement de la généralisation de la couverture maladie obligatoire pour toutes les couches sociales, et la mise en place progressive la généralisation des allocations familiales, à travers une nouvelle approche de ciblage direct des groupes vulnérables, basée sur la mise en place du registre social unifié, et l’accélération de sa diffusion dans toutes les régions du Royaume du Maroc.




La ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, a ajouté qu’en parallèle, la réhabilitation du système national de santé se poursuivra, en augmentant les fonds alloués au secteur de la santé et de la protection sociale. La ministre ajoute que la feuille de route pour réformer le système d’éducation et de formation sera activée et que le gouvernement veillera à encourager la pleine participation des femmes dans tous les domaines économiques.

Le gouvernement veillera également à l’intégration des personnes handicapées. Elle ajoute, par ailleurs, que « considérant l’importance de faciliter l’accès des familles au logement et leur assurer des conditions de vie décentes, il a été décidé d’adopter un soutien direct de l’État dans ce domaine, ceci au profit des groupes cibles ».

Une décision qui a été saluée par Adil Bouhaja, vice-président de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI), dans une déclaration, tout en insistant sur la facilitation de son activation.

Même son de cloche auprès d’Ahmed Bouhmid, président de l’Union nationale des petits promoteurs immobiliers (UNPP), qui s’interroge d’ailleurs sur les critères d’attribution de cette aide directe et sur les mécanismes de contrôle à adopter.