Covid-19: encore trop tôt pour lever l’alerte maximale, selon l’OMS

COVID-19: ENCORE TROP TÔT POUR LEVER L’ALERTE MAXIMALE, SELON L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé maintenir son niveau d’alerte maximale dans la crise du Covid-19, mettant en garde contre une pandémie qui « nous a déjà surpris et pourrait très bien encore » le faire.




L’Organisation estime qu’il est “trop tôt pour lever l’alerte maximale” après que son comité se soit réunit, concluant que la pandémie constituait toujours une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI).

« Le comité a conclu que le Covid-19 restait une urgence de santé publique de portée internationale », a déclaré mercredi le chef de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, devant la presse, au siège de l’organisation à Genève.

Le 30 janvier 2020, le comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé était parvenue à un consensus et avait classifié la flambée de Covid-19 comme une « urgence de santé publique internationale » (USPPI).

Depuis, le niveau d’alerte n’avait pas été abaissé. Et Tedros Adhanom Ghebreyesus a averti que « le virus continue d’évoluer et qu’il reste de nombreux risques et incertitudes ».




« La pandémie nous a déjà surpris et pourrait très bien encore », a mis en gardele chef de l’Organisation mondiale de la santé.

Le comité a souligné la nécessité d' »élargir l’accès aux tests, aux traitements et aux vaccins » et recommande à « tous les pays de mettre à jour leurs plans nationaux » de crise.

Depuis le début de la pandémie, plus de 622 millions de cas confirmés de Covid-19 ont été signalés à l’Organisation mondiale de la santé et plus de 6,5 millions de décès. Des chiffres considérés comme très sous-estimés.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, 263.000 nouveaux cas ont été signalés au cours des dernières 24 heures. Rien que la semaine dernière, 856 nouveaux décès du Covid-19 ont été signalés à travers le monde.