Marocains et israéliens à l’ouverture du Festival marocain de la musique andalouse

MAROCAINS ET ISRAÉLIENS À L’OUVERTURE DU FESTIVAL MAROCAIN DE LA MUSIQUE ANDALOUSE

Des artistes marocains et israéliens ont ouvert le bal, mercredi soir au Théâtre Mohammed V de Rabat, de la première édition du Festival marocain de la musique andalouse, organisée par l’Association marocaine de la musique andalouse (AMMA).




Lors de cette première soirée du Festival, organisé sous le thème «La musique andalouse à la confluence des cultures marocaine, ibérique et judaïque», les Marocains Abderrahim Souiri, Bilal El Haouaj et Chaimae Imran, aux côtés des Israéliennes Shir Ifrah et Racheli Galay.

Ils ont été accompagnés de l’orchestre marocain de la musique andalouse et de l’ensemble israélien Givat Washington Academy, sous la direction du grand maître Mohamed Briouel et ont gratifié le public venu nombreux d’un spectacle mémorable.

Les convives ont également eu droit à différents tableaux artistiques aux répertoires riches et variés interprétés en arabe et en hébreu, dans une fusion qui reflète la volonté des organisateurs de mettre en avant le multiculturalisme à travers la richesse de ce patrimoine musical.




Dans une allocution prononcée à cette occasion, la présidente de l’Association marocaine de la musique andalouse, Fatima Mabchour, a indiqué que cette première édition mettra également à l’honneur une panoplie d’artistes et orchestres du patrimoine musico-culturel andalou, qui rendront hommage, le temps d’un festival, à des poètes et interprètes de renommée, dont Ibn Hazm, Sami Al Maghribi, Zahra El Fassiya et Abdessadeq Cheqara.

Ce sera un voyage intemporel où différentes civilisations et religions seront célébrées, lors de plusieurs représentations artistiques imprégnées des valeurs de paix et de coexistence ayant façonné l’essence même de l’identité plurielle du Maroc, a-t-elle ajouté.




Dans le cadre de cette première édition, le Mégarama de Casablanca abritera également des spectacles les 20 et 21 courant.

Le premier sera animé par les artistes Marouan Haji, Françoise Atlan, Driss Berrada, Sanaa Marahati, et Coco Diam’s.

Ils seront accompagnés de l’orchestre marocain de la musique andalouse, sous la direction de Driss Berrada et de l’ensemble israélien Givat Washington Academy, dirigé par Racheli Galay.

Le deuxième spectacle sera, quant à lui, animé par Aziz Samsaoui, Imane Kandoussi, Miguel Angel et le groupe espagnol Capella de Ministrers, sous la direction du musicologue Carles Magraner, accompagnés de l’Orchestre du défunt Mohamed Larbi Temsamani, conduit par Mohamed Amine El Akrami, et de l’ensemble des femmes de Tétouan.