Oujda: 2 Subsahariens arrêtés pour préparation d’une opération d’immigration irrégulière

OUJDA : DEUX SUBSAHARIENS ARRÊTÉS POUR LA PRÉPARATION D’UNE OPÉRATION D’IMMIGRATION IRRÉGULIÈRE

Les éléments de la brigade préfectorale de la police judiciaire d’Oujda ont arrêté, mercredi soir, deux Subsahariens âgés de 28 et 37 ans.




deux Subsahariens âgés de 28 et 37 ans ont été arrêtés pour leur implication présumée dans la préparation d’une opération d’immigration irrégulière à travers l’escalade de la clôture séparant Nador et le préside occupé de Melilla.

Les services de la préfecture de police d’Oujda avaient ouvert, mercredi matin, une enquête judiciaire après l’interception de 55 candidats à l’immigration irrégulière, dont 13 mineurs, originaires du Soudan, Tchad et l’Algérie, qui sont entrés dans le territoire marocain, souligne un communiqué de la Direction générale de la sûreté Nationale (DGSN).

Les investigations menées ont permis d’identifier la nationalité des deux mis en cause impliqués dans la planification et la préparation d’une opération d’immigration clandestine par le passage forcé à travers la clôture séparant Nador et la ville occupée de Melilla.




Les interventions sécuritaires effectuées dans le cadre de cette affaire ont abouti à l’arrestation des suspects dans la ville d’Oujda, alors que la perquisition d’un domicile qu’ils exploitaient s’est soldée par la saisie de 274 crochets en fer utilisés pour escalader la clôture métallique, précise la même source.

La Direction générale de la sûreté Nationale fait également état de la saisie de plusieurs passeports appartenant à d’autres personnes, d’un ordinateur portable, de sommes d’argent en devise nationale et en devises étrangères et de récépissés de transferts monétaires susceptibles d’être issus de cette activité criminelle.

Les deux principaux suspects ont été placés en garde à vue tandis que les candidats à l’immigration illégale ont été soumis à l’enquête judiciaire qui se déroule sous la supervision du Parquet compétent.