Maroc: l’alcool et le tabac rapportent gros aux recettes de l’État

MAROC: L’ALCOOL ET LE TABAC RAPPORTENT GROS AUX RECETTES DE L’ÉTAT

Selon le projet de Loi de finances 2023, le trésor public prévoit d’enregistrer des revenus venant des diverses taxes en vigueur sur le tabac et l’alcool, de l’ordre de 14,4 milliards de dirhams.




Plus précisément, ces recettes proviendront des « redevances imposées sur les tabacs manufacturés », les « redevances imposées sur les spiritueux et les alcools » et les « redevances imposées sur les types de bière. »

Selon les prévisions, l’État espère 12 milliards et 500 millions de dirhams de la redevance sur le tabac, un milliard et 110 millions de dirhams de la redevance sur les types de bière, et 859 millions de dirhams de la redevance sur l’alcool.

Soulignons qu’au cours de l’exercice 2022, le gouvernement avait rejeté une proposition de l’opposition concernant une augmentation la taxe sur la bière et l’alcool.

Les estimations du gouvernement, issues des recettes des redevances sur les alcools, bières et tabacs, ont dépassé les 13 milliards de dirhams.