(Vidéo) Le film « Zanka contact » interdit de diffusion au Maroc

(VIDÉO) LE FILM « ZANKA CONTACT » INTERDIT DE DIFFUSION AU MAROC

Le Maroc a interdit la diffusion « au niveau national et international » du film « Zanka contact » du réalisateur marocain Ismael El Iraki, à cause d’une musique de la chanteuse et militante sahraouie, Mariem Hassan. Le film a reçu pourtant le grand prix du festival national du film de Tanger en septembre.




Dans un communiqué publié ce jeudi, le Centre cinématographique marocain (CCM), chargé de donner les autorisations de tournage et de censurer les films qui vont à l’encontre des principes du royaume, a annoncé l’interdiction de diffusion du film « Zanka contact », après la polémique née sur les réseaux sociaux sur l’utilisation d’une chanson de Mariem Hassan, la chanteuse sahraouie décédée en 2015, dans le film.

Le Centre cinématographique marocain explique dans sa note que cette musique de la chanteuse sahraouie ne figurait pas dans le scénario initial qui lui a été envoyé et pour lequel une subvention publique de 4,2 millions de dirhams (389 000 euros) a été accordée. La chanson utilisée dans le scénario reçu « n’affecte pas les principes du royaume », assure le Centre cinématographique marocain qui dit avoir pris connaissance de ce changement récemment, en revisitant le film.




C’est pour cette raison que le Centre cinématographique marocain a décidé d’interdire « la projection commerciale et culturelle de l’œuvre au niveau national et international ». Il a également retiré la licence professionnelle du réalisateur marocain Ismael El Iraki et a adressé une mise en demeure à la société de production du film pour qu’elle retire cette version avec la chanson sahraouie dans les prochaines 48 heures et publie la version « originale ».

À défaut, le Centre cinématographique marocain prévient qu’il retirera à la société de production l’agrément pour réaliser des productions cinématographiques au Maroc et « se réserve le droit d’ester en justice » contre le réalisateur et le producteur du film pour avoir modifié le scenario. « Zanka contact » raconte l’histoire d’un chanteur de rock qui revient dans sa ville natale de Casablanca où il rencontre une prostituée à la voix d’or dont il tombe amoureux.