Sahara: Staffan de Mistura rencontre la n°2 de la diplomatie des États-Unis

SAHARA: STAFFAN DE MISTURA RENCONTRE LA N°2 DE LA DIPLOMATIE DES ÉTATS-UNIS

La Secrétaire d’État adjointe des États-Unis a rencontré, à Washington, l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental.




La Secrétaire d’État adjointe des États-Unis, Wendy Sherman, a rencontré, à Washington, l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura.

Les entretiens entre Wendy Sherman et Staffan de Mistura ont porté sur la relance du processus des négociations, en rade depuis mars 2019.

Ils ont mis l’accent sur «l’importance pour toutes les parties concernées d’élargir leurs positions en vue de parvenir à une solution durable et digne du conflit», indique le porte-parole du Département d’État américain dans un communiqué.

La Secrétaire d’État adjointe des États-Unis, Wendy Sherman, a souligné sur Twitter le soutien de l’administration Biden aux efforts de De Mistura et au «processus politique mené par l’Organisation des Nations unies au Sahara occidental».






Cette rencontre intervient alors que le Conseil de sécurité doit adopter une nouvelle résolution, le 27 octobre, devant proroger le mandat de la MINURSO pour une année supplémentaire.

l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, a multiplié, ces dernières semaines, les réunions avec les représentants de pays ayant une influence sur ce dossier.

Ainsi, l’émissaire onusien s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères de l’Espagne, le ministre des Affaires étrangères de la Belgique et le ministre des Affaires étrangères de la Russie.

Depuis sa prise de ses fonctions, le 1er novembre 2021, Staffan de Mistura a effectué deux tournées dans la région mais sans parvenir à convaincre les parties concernées (Maroc, Algérie, polisario, Mauritanie) à reprendre le fil du dialogue, coupé en mars 2019.