Maroc-Algérie: vers la fin de la crise diplomatique ?

MAROC-ALGÉRIE : VERS LA FIN DE LA CRISE DIPLOMATIQUE ?

Le roi Mohamed VI est annoncé au prochain sommet arabe les 1ᵉʳ et 2 novembre prochains en Algérie. S’achemine-t-on vers le réchauffement des relations diplomatiques entre les deux pays rompues en raison des malentendus profonds au sujet des questions fondamentales du royaume ?




Selon certains observateurs, la probable participation du souverain à cette grande rencontre permet d’envisager une relance de la coopération bilatérale et le retour à la normale entre Rabat et Alger. Plusieurs signaux laissent entrevoir ce réchauffement.

Récemment, des cadres du ministère algérien de la Justice ont assisté à la 38ᵉ session du Conseil des Ministres arabes de la Justice qui a eu lieu au Maroc.

« Après 14 mois de rupture, un ministre algérien assiste à une réunion au Maroc », avaient annoncé les médias locaux.

La délégation qui a expliqué les raisons de l’absence du ministre a même remercié le Maroc pour l’accueil chaleureux réservé à son arrivée.

Cependant, certains responsables algériens cités par le site TSA ne voient pas les choses de la même manière.

« Aucune démarche bilatérale n’est à l’ordre du jour » entre les deux pays lors du Sommet arabe d’Alger, a déclaré l’un d’entre eux.