(Vidéo ar fr) Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement bientôt opérationnel

(VIDÉO AR FR) – LE FONDS MOHAMMED VI POUR L’INVESTISSEMENT OPÉRATIONNEL LES PROCHAINES SEMAINES (NADIA FETTAH)

Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera opérationnalisé dans les prochaines semaines.




Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera opérationnalisé dans les prochaines semaines.

C’est ce qu’a annoncé la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah.

La ministre de l’Économie et des Finances, qui s’exprimait mardi lors d’un point de presse sur le projet de loi de finances 2023, a affirmé que « le gouvernement a discuté avec l’ensemble des institutionnels marocains pour leur exposer la vision et la structuration du Fonds et recueillir leurs attentes par rapport à son fonctionnement et sa gouvernance ».

Pour rappel, le Projet de loi de finances 2023 (PLF 2023) prévoit un effort d’investissement global du secteur public qui s’élève à 300 milliards de dirhams, dont 45 milliards de dirhams sont destinés au Fonds Mohammed VI pour l’Investissement. L’opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l’investissement apportera une dynamique soutenue à l’investissement dans plusieurs secteurs stratégiques pour le Royaume.

Mohamed Benchaaboun aura ainsi du pain sur la planche pour l’activation de ce fonds d’investissement qui est en projet depuis deux ans et qui vise la promotion de l’investissement et le relèvement des capacités de l’économie nationale.




Doté d’un budget de 15 milliards de dirhams provenant du budget de l’État, ce nouvel instrument contribuera ainsi à doter les secteurs productifs du soutien nécessaire et à accompagner les projets envisagés dans le cadre de partenariats public-privé.

D’autant plus que le périmètre des interventions de cette nouvelle structure est large et couvre plusieurs domaines, notamment la restructuration industrielle, l’innovation et les activités à fort potentiel, les petites et moyennes entreprises, les infrastructures le tourisme et l’agriculture.

Il reposera sur des fonds sectoriels ou thématiques qui seront créés par ordre de priorité selon les actions immédiates requises.

Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement devra aussi créer les conditions nécessaires pour pouvoir amorcer l’activité dans d’autres secteurs, notamment en identifiant les expertises nécessaires.