Le Maroc augmente ses dépenses militaires

LE MAROC AUGMENTE SES DÉPENSES MILITAIRES

La course à l’armement se poursuit entre Alger et Rabat. Face à l’Algérie qui a récemment décidé de doubler son budget militaire, le Maroc prévoit d’augmenter de 3,6% ses dépenses consacrées à la défense et à l’armement en 2023.




Le Maroc va consacrer environ 11,03 milliards de dollars l’année prochaine à la défense. Ce montant ne représente pas le budget prévisionnel du département contenu dans le projet de Loi de Finances 2023, souligne une note du ministère des Finances, précisant que le Conseil des gouverneurs allouera plutôt 5,2 milliards de dollars au portefeuille de la défense.

Selon les explications, il s’agit du montant que le ministère de la Défense est autorisé à dépenser, en tenant compte des crédits, en plus des excédents du budget de l’année précédente.

Ce montant, servira à « l’acquisition et la réparation d’équipements pour les Forces Armées Royales. »

Toutefois, précise-t-on, ce budget représente une hausse de 3,6% par rapport à la loi budgétaire annuelle 2022 qui s’élève à 10,64 milliards, souligne le document.

Avec cette augmentation, la Défense est une fois de plus le portefeuille ministériel qui dépense le plus après l’Éducation nationale, le Pré-scolaire et les Sports, qui est habituellement en tête de ce classement, relève la même source.