L’Algérie accuse le Maroc de vouloir saboter le Sommet de la Ligue arabe

L’ALGÉRIE ACCUSE LE MAROC DE VOULOIR SABOTER LE SOMMET DE LA LIGUE ARABE

L’Algérie, qui accueille le Sommet de la Ligue arabe prévu les 1ᵉʳ et 2 novembre, a accusé le Maroc de tenter de saboter l’événement.




Des rumeurs annoncent la présence du « président de la République arabe sahraouie démocratique », Brahim Ghali, à ce sommet.

Une information démentie « catégoriquement » par l’Algérie, dénonçant une tentative du Maroc de « nuire » à ce rendez-vous, rapporte TSA Algérie.

« Nous sommes habitués à ce genre d’informations émanant de médias marocains. Ce sont des allégations malveillantes et trompeuses. C’est une information étrange, je suis surpris parce que le Sahara occidental n’est pas membre de la Ligue arabe. Le président de la République sahraouie n’est pas concerné ni de près ni de loin par ce sommet », a déclaré à la presse Nadir Larbaoui, le représentant de l’Algérie auprès des Nations-Unies.




Pour le diplomate algérien, ces « allégations mensongères » et « diffamatoires » n’ont d’autre but que de « parasiter » et « tenter de nuire » au Sommet de la Ligue arabe d’Alger dont les « conditions de la réussite » sont de « plus en plus visibles, et ce, après toutes les réunions préparatoires tenues au niveau des délégués permanents et au niveau du Conseil économique et social ».

Le roi Mohammed VI devrait participer à ce Sommet de la Ligue arabe.

Sa présence n’a toutefois pas été confirmée, ni par les sources officielles du Maroc ni par les sources officielles de l’Algérie.

Les deux pays n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis fin août 2021.