Les aviculteurs espagnols contre l’importation de volaille marocaine dans l’UE

LES AVICULTEURS ESPAGNOLS CONTRE L’IMPORTATION DE VOLAILLE MAROCAINE DANS L’UE

Les aviculteurs espagnols continuent de dénoncer l’importation de la viande de volaille marocaine sur le marché de l’Union européenne.




L’Union européenne a autorisé en juillet le Maroc à importer de la viande de volaille sur les marchés européens (règlement 2022/140).

Une décision dénoncée par les aviculteurs espagnols qui estiment que des importations de volaille en provenance de pays tiers ne sont pas nécessaires quand on sait que l’Espagne est le deuxième producteur de cette viande après le Royaume-Uni, avec un million de tonnes, rapporte El Debate.

L’Union des petits agriculteurs (UPA) et la Coordination des organisations d’agriculteurs et d’éleveurs (COAG) soulignent que ces pays tiers dont le Maroc ne respectent pas la législation communautaire en matière de santé et de bien-être des animaux.

Ces organisations ont appelé les autorités communautaires et espagnoles à accepter moins d’importations en provenance du Maroc et apporter « plus de soutien » aux éleveurs locaux « pour éviter la faillite de 5 000 éleveurs ».

Elles demandent en outre aux autorités de « faire respecter la loi » pour sauver les aviculteurs, puisque les coûts de production dépassent « de loin » les bénéfices perçus.

Les agriculteurs « gagnent à peine 0,15 euro sur les 3,25 que les consommateurs paient pour un kilo de poulet », déplorent-elles.