Sommet de la Ligue arabe: le roi de Jordanie décline l’invitation de l’Algérie

SOMMET DE LA LIGUE ARABE: LE ROI DE JORDANIE DÉCLINE L’INVITATION DE L’ALGÉRIE

La liste des chefs d’Etats qui n’assisteront pas au sommet de la Ligue arabe, prévue les 1er et 2 novembre 2022 à Alger, ne cesse de s’allonger. À son tour, le roi Abdallah II de Jordanie vient de décliner l’invitation du pouvoir algérien.




L’information a été rapportée ce dimanche 30 octobre 2022 par l’agence de presse officielle jordanienne Petra. Le roi Abdallah II de Jordanie ne se rendra finalement pas en Algérie.

C’est le prince héritier qui a été désigné par le Souverain hachémite pour présider la délégation de son pays au sommet de la Ligue arabe, qui aura lieu les 1er et 2 novembre 2022 à Alger.

Plusieurs chefs d’Etat ont déjà annoncé qu’ils n’assisteront pas au sommet de la Ligue arabe, dont le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, le roi du Bahreïn, Hamed ben Issa Al Khalifa, le sultan d’Oman, Haitham Ben Tariq et le président libanais, Michel Aoun.

Comptez également l’absence de l’émir du Koweït, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah et le président des Emirats arabes unis, Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyane.

Les défections en cascade des chefs d’Etat influents dans le monde arabe pèsent lourdement sur ce sommet dont le principal enjeu était le niveau de représentation.